Menu
Croix Bleue - Blue Cross1-888-822-5383
Prendre soin de sa santé mentale grâce aux médias sociaux, c'est possible!

Prendre soin de sa santé mentale grâce aux médias sociaux, c'est possible!

De la FOMO à l’insomnie, on sait tous à quel point les réseaux sociaux peuvent mettre au défi notre santé mentale. Mais, selon votre utilisation de ces plateformes, elles peuvent aussi être bénéfiques à votre bien-être. Voici quelques conseils et astuces de Nicole McCance, psychologue de Toronto, pour vous aider à éviter les pièges et à tirer profit des réseaux sociaux.

 

Cultiver ses liens

 

Si la pandémie nous a appris une chose sur notre relation aux médias sociaux, c'est qu'ils peuvent nous faire sentir proches des autres, surtout quand on vit des moments difficiles. « Par exemple, lorsque vous voyez une publication d’un parent qui est triste parce que ses enfants ne peuvent pas voir leurs grands-parents depuis longtemps,  dit Nicole. Si vous vivez des difficultés similaires, ça peut vous aider à vous sentir moins seul. » Les réseaux sociaux peuvent également aider à garder le contact avec nos amis, à trouver du soutien, à offrir des paroles réconfortantes à quelqu’un ou à planifier et participer à des regroupements sociaux (virtuels ou en personne).

 

Trouver des idées d’activités amusantes et constructives

 

Les médias sociaux peuvent être riches en inspiration lorsqu’on se sent déprimé et désorienté. « [Au cours des derniers confinements], je me suis rendu compte que je me demandais plus que jamais “Qu’est-ce que je peux faire aujourd’hui?”, raconte Nicole McCane. Mais, en naviguant sur les médias sociaux, je trouvais une recette, ou une peinture, ou quelqu’un qui jardinait dehors. » Que ces activités en particulier vous parlent ou non, « il y a une tonne d’idées cool qui circulent et qui inspirent les gens à essayer un nouveau passe-temps, ce qui leur remonte le moral », ajoute-t-elle.

 

Faites le point avec vous-même

 

Un des principaux pièges des médias sociaux est de se comparer aux autres. C’est une habitude de réflexion malsaine qui peut nous fragiliser, surtout quand des utilisateurs présentent un portrait peu réaliste de leur vie. « Je sais que c’est difficile de ne pas se comparer, car c’est ce qu’on a tendance à faire en tant qu’êtres humains , dit Nicole. Il est donc important de faire le point avec soi-même à intervalles réguliers. Soyez conscient et demandez-vous : Est-ce que je me sens stressé? jaloux? inférieur? Si c’est le cas, fermez vos applications. » Elle précise également que, bien que chaque application vienne avec ses propres réglages par défaut, on peut toujours contrôler ce à quoi on s'expose : il ne faut pas se gêner de filtrer les gens qui nous font sentir mal et de recentrer notre fil de nouvelles ailleurs.

 

Trouver l’information saine

 

Plusieurs cliniques de psychologie comme celle de Nicole McCance partagent des conseils, du renforcement positif et des conseils sur Facebook et Instagram. Une session de recherche web n'équivaut pas à une séance de thérapie, mais ça a sa propre valeur. « De manière générale, ça peut être assez coûteux de s'asseoir avec moi ou un autre expert en santé mentale, surtout si vous n’êtes pas couvert par votre assurance, explique Nicole.  De cette manière, vous avez donc accès à certains bénéfices gratuitement, dans le confort de votre sofa. » Quand on choisit l’information à laquelle faire confiance, il est important de s’adresser aux centres médicaux, aux centres de recherche, à des compagnies réputées ou à des personnes ayant des certifications réglementées telles que des psychologues ou psychothérapeutes enregistrés.

 

Profiter d’une distraction temporaire

 

Nicole McCance précise que d’encapsuler des pensées et émotions négatives à long terme n’est pas idéal pour la santé mentale. Mais si vous avez besoin de vous changer les idées pendant un petit moment, consulter des vidéos de chiens adorables ou vous perdre dans les dernières nouvelles de vos amis peut vous aider à traverser la journée. « Recherchez des fils de nouvelles réconfortants à suivre , suggère McCance. Il y a tellement d’espaces dans les médias sociaux qui peuvent simplement nous faire rire et nous remonter le moral. »

 

Les médias sociaux peuvent créer des effets négatifs chez beaucoup de gens, mais une approche consciente et réfléchie diminue ce risque. Gardez un œil sur le temps que vous passez sur ces sites, ce que vous y faites, et comment vous vous sentez. Apprenez à vous connaître d’une manière qui vous aidera à développer des habitudes enrichissantes, plutôt que destructrices, pour votre qualité de vie.

Obtenez nos meilleures offres et nos précieux conseils
Abonnez-vous pour ne rien manquer de nos offres personnalisées et
de nos conseils sur la santé, le mieux-être et les voyages.