Menu
Croix Bleue - Blue Cross1-888-822-5383
Végétarien, végétalien, paléo, sans gluten : diètes ou style de vie?

Végétarien, végétalien, paléo, sans gluten : diètes ou style de vie?

Changer vos habitudes alimentaires peut représenter tout un défi. Le simple fait d’avoir à choisir un plan alimentaire santé peut constituer un énorme obstacle à surmonter lorsque vous changez votre mode de vie. Vous devez choisir parmi les multiples options comme le végétarisme, le végétalisme, les diètes paléo ou sans gluten et bien d’autres options encore. Les approches se valent-elles toutes? Y en a-t-il une qui serait mieux adaptée à vos besoins ou que vous devriez éviter?

Histoire de faire la lumière sur le débat qui fait rage à propos de la différence entre une diète et un style de vie et de vous permettre d’envisager les options qui s’offrent à vous, commençons par faire la distinction entre les termes :

Selon Medical News Today, le mot diète se disait diete en ancien français et dieta en latin médiéval, ce qui signifie « ration alimentaire quotidienne ». Le mot latin diaeta et le mot grec diaita signifie « mode de vie, régime ». Une diète peut donc être définie comme un ensemble de règles qui régissent le type et la quantité de nourriture qu’une personne mange et boit selon un plan établi afin d’atteindre un poids spécifique ou d’adhérer à un certain style de vie.

Les diètes sont généralement reconnues pour être des outils à court terme qui permettent de perdre une certaine quantité de poids; une fois cet objectif atteint, la plupart des gens reviennent à leur ancien mode de vie et reprennent leurs habitudes alimentaires ou, du moins, quelque chose qui s’en rapproche.

En revanche, un changement de mode de vie modifie votre façon de vivre à long terme; il exige que vous changiez vos habitudes, votre perspective, votre philosophie ainsi qu’une panoplie d’autres aspects de votre quotidien afin de parvenir à un tout autre mode de vie. Une fois que ses adeptes accomplissent leurs objectifs de santé et de mise en forme, ils maintiennent généralement les nouvelles habitudes acquises et les intègrent à leur mode de vie.

Une diète peut-elle être l’un des aspects d’un changement de mode de vie? Absolument! Toutefois, elle n’est que l’un des éléments d’un vaste plan qui conjugue un programme de conditionnement physique à un nouveau style de vie.

Régimes alimentaires à envisager

Parmi les innombrables options qui s’offrent à vous, voici les quatre plus populaires à l’heure actuelle et un bref exposé de chacune d’entre elles :

Végétarisme : Les diètes végétariennes sont les plus traditionnelles parmi les nouvelles diètes qui font parler d’elles en ce moment. La plupart des gens ne réalisent toutefois pas qu’il existe différentes formes de végétarisme. Les végétariens ne mangent généralement pas d’aliments d’origine animale, mais, dans certains cas, ils font exception pour les produits laitiers, les œufs et à l’occasion, le poisson.

Végétalisme : Le végétalisme est à la fois une philosophie et une forme de diète. Ses adeptes ne consomment ni viande, ni aliment d’origine animale, ni produits laitiers, ni œufs. La plupart des végétaliens le deviennent pour des raisons éthiques. Les végétaliens (ainsi que les végétariens) doivent s’assurer d’avoir un apport en protéines suffisant dans leur alimentation.

Sans gluten : Les diètes sans gluten sont probablement les plus populaires de nos jours. Les produits sans gluten se multiplient à un rythme effréné dans les marchés. Selon la Mayo Clinic, une diète sans gluten exclut les protéines du gluten, que l’on retrouve dans les grains comme le blé, l’orge, le seigle et le triticale, un hybride entre le blé et le seigle. Les diètes sans gluten sont principalement une forme de traitement pour la maladie cœliaque, mais beaucoup les adoptent par préférence personnelle ou en raison d’une intolérance au gluten. Les produits sans gluten ne sont toutefois pas tous nécessairement sains : il existe une panoplie de biscuits, de gâteaux et d’autres produits sans gluten qui devraient être consommés avec modération.

Paléo : La diète paléolithique, aussi appelée la diète de l’homme des cavernes, a également suscité beaucoup d’engouement dernièrement. Elle met l’accent sur les aliments non transformés, comme la viande, les légumes, les noix et les graines et exclut le pain, les grains, les pâtes, les céréales et les aliments transformés. On lui reproche souvent d’adopter une approche universelle vouée à l’échec, puisqu’il est impossible de tout simplement s’en tenir à une liste de « bons » et de « mauvais » aliments.

Diète ou mode de vie?

Donc, ces approches sont-elles des diètes ou des modes de vie? Elles peuvent être l’un ou l’autre de ces choix. Si vous les adoptez pour atteindre un but à court terme, il s’agira d’une diète. En contrepartie, ceux qui utilisent une approche à long terme afin de transformer leurs habitudes peuvent parler d’un mode de vie.

Décider entre une diète et un mode de vie se résume à choisir ce qui convient le mieux à votre situation particulière. Ce choix devrait être fait en fonction de votre âge, de votre état de santé actuel, de vos objectifs de mise en forme, de vos restrictions alimentaires et de tout autre facteur qui vous est propre. Aucune diète ne convient à tous, et vous devez vous renseigner sur les mérites de chaque approche alimentaire afin de déterminer celle qui vous conviendrait le mieux et qui vous permettra d’atteindre vos objectifs de mise en forme ou de changer votre mode de vie tout en ayant l’accord de votre médecin.

Obtenez nos meilleures offres et nos précieux conseils
Abonnez-vous pour ne rien manquer de nos offres personnalisées et
de nos conseils sur la santé, le mieux-être et les voyages.