Menu
Croix Bleue - Blue Cross1-888-822-5383
L’alimentation à tous les âges : comment devraient s’alimenter les adultes au fil des ans

L’alimentation à tous les âges : comment devraient s’alimenter les adultes au fil des ans

Bien manger peut s’avérer compliqué. Il est parfois difficile de savoir ce que nous devons manger ou éviter, et nous sommes souvent tentés d’engloutir un hamburger quand nous sommes pressés ou de déguster une crème glacée après le souper. Il n’y a rien de mal à succomber à la tentation, mais il faut le faire avec modération.

Nous connaissons pour la plupart les règles générales d’une saine alimentation :

  • Des fruits et légumes à profusion
  • Des grains entiers, des légumineuses et des viandes maigres
  • Un apport limité en sucre, en sodium et en acide gras saturé

Toutefois, les besoins augmentent pour certains nutriments à certaines étapes de la vie. Leslie Beck, diététiste autorisée, communique dans le Globe and Mail quelques renseignements sur les types de nutriments à consommer en vieillissant.

Voici ses suggestions :

Pendant la vingtaine

  • Miser sur : calcium, fer, acide folique
  • Sources alimentaires : viande rouge, soja, lentilles, pois chiches, épinards, raisins secs

Pendant la trentaine

  • Miser sur : apport calorique, magnésium
  • Sources alimentaires : flétan, amandes, épinards, bette à carde, yogourt nature, noix de cajou

Pendant la quarantaine

  • Miser sur : antioxydants
  • Sources alimentaires : poivrons verts et rouges, brocoli, carottes, patates douces, fraises, amandes, noix du Brésil, graines de tournesol

Pendant la cinquantaine et au-delà

  • Miser sur : calcium, vitamine D et vitamine B12
  • Source : suppléments

Conseils pour une saine alimentation

Comme le dit le dicton, vous êtes ce que vous mangez. Votre alimentation peut avoir une énorme incidence sur votre santé, votre bien-être, votre humeur et votre état émotif.

Selon le site Helpguide.org :

Des études ont permis d’associer l’alimentation occidentale type, qui regorge de viandes transformées, de repas emballés, de plats à emporter et de collations sucrées, à des taux plus élevés de dépression, de stress, de trouble bipolaire et d’anxiété. Une mauvaise alimentation pourrait même jouer un rôle dans la manifestation de troubles de santé mentale comme le TDAH, la maladie d’Alzheimer et la schizophrénie, voire dans l’augmentation du taux de suicide chez les jeunes.

De toute évidence, il est important de se soucier de notre alimentation ainsi que de son incidence sur le corps et l’état émotif. Voici quelques conseils pour vous aider à manger sainement :

  • Préparez vos repas à la maison;
  • Choisissez des aliments variés pour consommer suffisamment de protéines, de glucides et de micronutriments;
  • Lisez les étiquettes avant d’acheter;
  • Prenez des multivitamines;
  • Buvez beaucoup d’eau;
  • Servez-vous de plus petites portions et n’attendez pas d’être très affamé avant de manger;
  • Privilégiez les bons gras et diminuez votre consommation de mauvais gras;
  • Consommez le moins possible de sucre et de sel;
  • Consommez des aliments riches en fibres;
  • Consommez des fruits et légumes à profusion;
  • Essayez de nouveaux aliments et de nouvelles recettes.

Tout bien considéré, manger sainement se résume à faire preuve de modération et à faire de bons choix alimentaires. Offrez-vous une gâterie de temps à autre, tout le monde le mérite!

Chaque fois que vous mangez, vous le faites en toute conscience. Que vous soyez à la maison en train de préparer le souper, en voyage pour affaires, en vacances ou chez un ami, faites les meilleurs choix alimentaires selon les circonstances.

Vous ne savez pas par où commencer? Prenez rendez-vous avec un médecin ou avec un diététiste autorisé pour vous aider à améliorer vos habitudes alimentaires et votre état de santé général.