Menu
Le rire, drôlement bon pour la santé

Le rire, drôlement bon pour la santé

Saviez-vous que les vertus du rire vont bien au-delà du simple divertissement? En effet, des études démontrent que le rire est un puissant antidépresseur, qu'il permet de réduire le stress et favorise la digestion ainsi que le sommeil. On dit même qu'il contribue à entretenir la forme physique! Découvrez tous les bienfaits du rire et commencez à les mettre à profit.

On s'esclaffe. On se tient les côtes. On pouffe et on se tord de rire. On rit aux éclats, à gorge déployée, aux larmes, dans sa barbe. On peut même aller jusqu'à mourir de rire (une belle mort en perspective). Il y a bien des façons de se dilater la rate. Sans oublier les redoutables chatouilles dont la simple menace déclenche une crise de fou rire, précédée souvent, il est vrai, d'une attaque de panique.

Mais pourquoi rit-on au juste? On rit pour se moquer plus ou moins gentiment de nos propres travers et de ceux des autres. On rit pour dédramatiser des situations qui semblent désespérées, mais ne le sont plus après qu'on les a passées à la moulinette du rire. On rit pour amuser la compagnie, pour détendre l'atmosphère. Et aussi parce que le rire est une arme de séduction massive (impossible de ne pas succomber au charme d'une personne qui nous fait rire).

Et si on riait également, et surtout, parce que c'est bon pour la santé? Les scientifiques, qui ne sont pas du genre à plaisanter, se sont penchés le plus sérieusement du monde sur les vertus du rire. Voici (dans le désordre) quelques-unes de leurs découvertes :

  • Le rire a des effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire; c'est d'ailleurs l'un des sept ingrédients de la Recette d'un cœur en santé de l'Institut de cardiologie de Montréal.
  • C'est un « jogging stationnaire », car il procure les mêmes effets qu'un exercice physique traditionnel modéré, affirme le neurologue Henri Rubinstein dans son livre Psychosomatique du rire, rire pour guérir.

De plus, le rire…

  • Constitue une technique respiratoire proche du yoga.
  • Aide à mieux digérer.
  • Est un puissant antidouleur et antidépresseur.
  • Contribue à réduire le stress et l'anxiété.
  • Renforce le système immunitaire.
  • Facilite le sommeil, améliore la mémoire et les capacités intellectuelles.
  • Permet de lutter contre la fatigue.

C'est bien beau tout ça, mais on n'a pas toujours à portée de la main des gens ou des situations pour nous faire rire. Ne vous en faites pas : le cerveau ne semble pas faire la distinction entre un rire spontané et un rire simulé. Tant pis pour lui et tant mieux pour nous!

Le premier qui a compris ça, ou du moins qui en a popularisé le principe, c'est un médecin indien du nom de Madan Kataria. Passant de la jungle enchantée de son enfance à la jungle urbaine de Mumbai (nouveau nom de Bombay), ce jeune provincial ressentit furieusement le besoin de rire comme antidote au stress de son nouvel environnement. Un jour, il se rendit dans un parc de son quartier et réussit à convaincre quelques personnes d'adhérer à son projet : se réunir régulièrement pour rire en se racontant des histoires drôles. Le premier « club de rire » était né. Mais ce qui devait arriver arriva : au fil des rencontres, la quantité et la qualité des blagues déclinèrent dangereusement. Comme il était déjà accro de ces rencontres, il lui fallait vite trouver une solution. Il fit alors une découverte capitale : on pouvait très bien se passer des blagues. Il suffisait de rire, comme ça, sans raison, pour que les rires simulés entraînent automatiquement des rires spontanés.

Le rire étant contagieux (espérons que jamais personne ne trouvera de remède ou de vaccin contre cette épidémie), l'idée du docteur Kataria a fait le tour du monde. Le concept s'appelle maintenant yoga du rire, car après s'être bidonnés, les participants en profitent pour relaxer; il se veut un « mouvement mondial pour la santé, la joie et la paix ». Il y a plusieurs milliers de clubs de rire répartis dans plus de 65 pays du globe, dont une centaine au Canada. On peut en consulter la liste au laughteryoga.org; il y en a sûrement un près de chez vous!

Pour participer aux activités d'un club de rire, il suffit généralement de se présenter, de payer un droit d'entrée (minime) et de prendre part à l'hilarité générale. Et ça marche! Les participants en ressortent gonflés à bloc et mettent en pratique les techniques du rire « simulé » dans leur vie quotidienne afin d'en profiter au maximum (si vous entendez un de vos collègues faire des HO-HO, HA-HA-HA en tapant dans les mains, n'appelez pas le service de sécurité).

Vous êtes maintenant tous convaincus que le rire, c'est drôlement bon pour la santé, physique autant que morale? Alors, à vos marques, prêts? Riez!

Commentaires

Avis de non-responsabilité
Les opinions exprimées dans ce blogue sont celles de ses auteurs et ne représentent pas celles de Croix Bleue du Québec. Le contenu fournit dans ce blogue est à titre indicatif seulement. Il s’agit d’informations générales qui ne peuvent s’appliquer à vous en tant qu’individu et qui ne peuvent substituer des soins ou conseils d’ordre professionnel. La présence de liens ne constitue pas ou n’implique pas un endossement des sites liés ou de ses sociétés affiliées, ou de tout autre contenu, information, produits, services, publicités ou messages présentés sur ou via ces sites.