Menu
Croix Bleue - Blue Cross1-888-822-5383
La lecture rapide : ça s’apprend vite !

La lecture rapide : ça s’apprend vite !

Cette technique visuelle, qui permet d’assimiler plus rapidement le contenu d’un texte, s’acquiert beaucoup plus facilement que l’on ne croit. La saison étant propice au cocooning, profitez-en pour découvrir et mettre en pratique cette technique grâce à laquelle vous pourrez tirer davantage profit de vos lectures automnales et hivernales.

Pour commencer, il convient de détruire un mythe : la lecture rapide ne cherche nullement à vous transformer en sprinter de la lecture et encore moins à vous apprendre à lire « en diagonale ». Elle vise plutôt à faire de vous un lecteur efficace. Car ce n’est pas en lisant plus rapidement qu’on lit plus efficacement : c’est en lisant plus efficacement qu’on lit plus rapidement.

Les spécialistes affirment que la plupart des gens sont en mesure d’augmenter leur vitesse de lecture d’au moins 50 % tout en maintenant, voire en augmentant, leur mémorisation, et cela au cours d’une seule séance intensive d’une journée. Incroyable, mais vrai ! Le lecteur moyen lisant environ 200 mots à la minute, l’objectif est donc d’arriver à 400 mots, ou plus selon votre enthousiasme et vos aptitudes.

Un petit historique

Dès le XVIIIe siècle, des chercheurs ont voulu comprendre la nature des liens entre le cerveau et son « instrument », l’œil, quand nous lisons. Plusieurs hypothèses ont été émises, mais toutes pointaient dans la même direction : il était possible de rendre cet instrument plus performant.

Cependant, c’est au cours du XXe siècle que la recherche s’est intensifiée, notamment avec Evelyn Wood. Pendant ses études, cette dernière fut très étonnée de voir l’un de ses professeurs lire en 10 minutes le mémoire de 80 pages qu’elle venait de lui soumettre. Et surtout de constater, par la pertinence de ses remarques, qu’il l’avait très bien assimilé. Cela lui donna envie de savoir pourquoi certaines personnes lisaient plus efficacement que d’autres. Ayant entendu dire que le président Kennedy était un surdoué de la lecture, Mme Wood aurait demandé à le rencontrer afin de connaître son secret. « C’est bien simple, lui aurait-il répondu. Je fais ce qu’on m’a toujours interdit de faire : lire en suivant le texte avec mon doigt. »

C’est le cas de le dire, Mme Wood avait mis le doigt sur la solution : pour lire plus efficacement, notre œil a besoin d’un « guide visuel » (notre doigt ou, encore mieux, un objet long et fin, un crayon ou un stylo par exemple) ; cela permet de concentrer son attention sur les mots qu’on lit. Sinon, notre œil, et par conséquent notre cerveau, s’égare et notre mémorisation chute. Mme Wood venait d’établir l’un des fondements de la lecture rapide.

Comment acquérir cette technique ?

La façon la plus simple et la plus commode consiste à se procurer l’une des nombreuses méthodes de lecture rapide, en librairie, sur Internet ou à la bibliothèque.

Si vous préférez le dynamisme d’un apprentissage en groupe, sachez que la plupart des universités proposent des cours de lecture rapide. Rendez-vous sur le site Web de votre université, tapez « lecture rapide » dans le moteur de recherche de la page d’accueil et vous obtiendrez tous les détails.

Enfin, des organismes privés proposent des ateliers, des méthodes et des formations en ligne. Le plus célèbre est celui qu’a fondé Evelyn Wood (www.ewrd.com). Encore là, une petite recherche sur Internet vous fera découvrir toutes les possibilités offertes dans votre région.

Quelles sont les étapes d’un programme de lecture rapide ? Généralement, on commence par établir votre « profil de lecteur » afin de connaître votre vitesse de lecture et, surtout, votre mémorisation du texte lu. Puis on vous explique les mécanismes qui interviennent dans la lecture, notamment le comportement de l’œil. Enfin, au moyen de divers exercices, on vous apprend à lire plus efficacement.

On vous conseillera également de lire dans des conditions idéales :

  • Favorisez la lumière naturelle dans la mesure du possible : c’est l’éclairage le plus efficace. En éclairage artificiel, veillez à ce que la source de lumière artificielle provienne de derrière l’épaule opposée à la main que vous utilisez pour écrire.
  • Assoyez-vous confortablement dans un siège qui assure un bon maintien.
  • Créez un environnement propice, dans un lieu agréable qui donne envie de lire.
  • Et commencez à appliquer le principe de base : lisez à l’aide d’un guide visuel.

Si vous mettez en pratique ces conseils préliminaires, vous aurez déjà fait un pas dans la bonne direction.

Redécouvrez le plaisir de lire

Les personnes qui se méfient de la lecture rapide invoquent souvent cet argument : cela ne va-t-il pas m’empêcher de « savourer » les textes que je lis ? Ces craintes sont balayées par les spécialistes. Ils affirment au contraire que cela permet de redécouvrir la lecture et donc de s’y adonner avec encore plus de plaisir et d’enthousiasme.

Ajoutons en terminant que, grâce à la lecture rapide, vous pourrez non seulement tirer davantage profit de vos lectures personnelles, mais aussi être plus efficace au travail ou dans vos études. Vous gagnerez ainsi sur les deux tableaux.

Commentaires

Avis de non-responsabilité
Les opinions exprimées dans ce blogue sont celles de ses auteurs et ne représentent pas celles de Croix Bleue du Québec. Le contenu fournit dans ce blogue est à titre indicatif seulement. Il s’agit d’informations générales qui ne peuvent s’appliquer à vous en tant qu’individu et qui ne peuvent substituer des soins ou conseils d’ordre professionnel. La présence de liens ne constitue pas ou n’implique pas un endossement des sites liés ou de ses sociétés affiliées, ou de tout autre contenu, information, produits, services, publicités ou messages présentés sur ou via ces sites.