Menu
Croix Bleue - Blue Cross1-888-822-5383
Apprivoiser l'insomnie sans la combatre !

Apprivoiser l'insomnie sans la combatre !

Rassurez-vous, tout le monde ou presque est confronté un jour ou l’autre à l’insomnie passagère. Mais est-ce si dramatique de perdre quelques heures de sommeil de temps à autre? Voici des conseils pour relativiser le problème et retrouver un sommeil paisible et réparateur. Des conseils qui arrivent à point à l’approche du temps des fêtes qui génère son lot de stress, d’excès de table et d’horaires chamboulés favorisant l’insomnie.

L’insomnie ne date pas d’hier! Dans son livre à succès Triomphez de vos soucis, Dale Carnegie écrivait en 1948 : « L’inquiétude que vous éprouvez parce que vous ne pouvez pas dormir vous est certainement plus néfaste que l’insomnie elle-même. » Près de soixante-dix ans plus tard, cela est toujours vrai : plus nous nous acharnons à trouver le sommeil, plus il nous fuit! Mais plutôt que de lutter contre l’insomnie, pourquoi ne pas s’en faire une alliée? Avec son silence, sa quiétude et son obscurité, la nuit peut s’avérer un temps précieux pour se plonger dans des projets constamment remis à plus tard… écriture, peinture, lecture, etc. Une nuit blanche peut se transformer en moment privilégié pour soi, propice à l’expression créative. Sachez que plusieurs grands noms, de Napoléon à Winston Churchill en passant par Virginia Woolf, étaient de grands insomniaques.

Un simple tracas ou changement dans nos habitudes de vie suffit à fragiliser notre sommeil. Le décalage horaire par exemple peut affecter nos nuits, mais cet état est généralement passager. Il est également possible que vous surestimiez vos besoins en sommeil, lesquels varient d’un individu à l’autre et en fonction de l’âge notamment. Certaines personnes doivent absolument dormir neuf ou même dix heures par nuit, tandis que d’autres se contentent de quatre à cinq heures.

Pour plusieurs d’entre nous, les aléas de la vie quotidienne (stress au travail, problèmes familiaux, changements d’environnement et d’horaires, etc.) causent de l’insomnie passagère. Il devient alors nécessaire de relaxer, de faire le vide, de chasser le stress. Plusieurs techniques s’avèrent très efficaces, par exemple le yoga, la relaxation progressive (méthode Jacobson) ou la méditation. À vous de choisir celle qui vous convient le mieux et de l’utiliser régulièrement.

Il se pourrait également que vous ayez à modifier votre style de vie. Rappelons quelques principes de base :

  • Faire de l’exercice régulièrement favorise la qualité du sommeil. Évitez toutefois les activités trop stimulantes dans les heures qui précèdent votre coucher.
  • S’exposer à la lumière solaire le plus possible permet de bien réguler son horloge biologique.
  • Adopter de saines habitudes alimentaires. Votre souper devrait être plutôt léger et pris quelques heures avant le coucher. Évitez les stimulants : café, thé, chocolat et, bien entendu, la cigarette. N’ayez pas recours à l’alcool pour vous aider à dormir : le sommeil qui en résultera sera de piètre qualité. Essayez plutôt une tisane de valériane, de camomille ou de mélisse.
  • Ne pas rester couché si le sommeil ne vient pas. Après 20 minutes, sortez du lit et délassez-vous en lisant ou en écoutant de la musique (évitez de regarder la télé ou de naviguer sur Internet). Retournez à votre lit seulement quand vous commencez à ressentir de la somnolence. Et surtout, ne regardez pas l’heure!

L’assurance santé Croix Bleue pourrait vous aider à mieux dormir…

N’oubliez pas que plusieurs professionnels de la santé sont susceptibles de vous aider à trouver des solutions à vos problèmes d’insomnie passagère, notamment les acupuncteurs, les massothérapeutes et, bien sûr, les psychologues. Si vous souhaitez consulter l’un de ces professionnels, sachez que Croix Bleue offre certains produits d’assurance qui rembourseront leurs services, dans la plupart des cas sans requérir d’ordonnance. Renseignez-vous!