Menu
Croix Bleue - Blue Cross1-888-822-5383
Déduction fiscale primes assurance santé

Déduction fiscale primes assurance santé

Chaque printemps, la période des impôts amène avec elle son lot de paperasse et de questionnements. Vais-je recevoir un remboursement ou devrais-je débourser… encore? La solution pour bien se préparer à cette période est assez simple : bien s’informer et  consulter des professionnels certifiés.

En matière de frais médicaux, la plupart des Québécois savent que les soins dentaires et les appareils médicaux, par exemple, peuvent être déduits de leurs impôts. Mais saviez-vous que vos primes d’assurance santé individuelle vous donnent également droit à une déduction fiscale? Prenez le temps de bien vous informer auprès de Revenu Québec et de l’Agence du revenu du Canada, vous pourriez avoir de belles surprises quant aux frais médicaux que vous avez assumés au cours de l’année! N’oubliez pas de conserver précieusement tous vos reçus afin de maximiser votre déduction fiscale.

Pour connaître tous les frais médicaux admissibles, consultez le site de l’Agence du revenu du Canada ainsi que celui de Revenu Québec.

Des primes qui rapportent!

Pour être admissibles, les dépenses médicales doivent excéder 3 % du revenu net de l’année concernée. Ainsi, il est généralement plus avantageux de déduire les frais médicaux remboursables de toute la famille (conjoint et personnes à charge) dans la déclaration du conjoint dont le revenu est le plus bas. Il est d’ailleurs préférable de déduire les frais médicaux dans une seule et même déclaration de revenu. Votre remboursement pourrait donc être augmenté ou votre solde diminué grâce à vos primes de régime d’assurance santé privée. Une économie intéressante qui permet de compenser pour le paiement de vos primes d’assurance santé.

Parmi les autres frais médicaux remboursables, n’oubliez pas ceux-ci :

  • les cotisations au régime d’assurance médicaments du Québec;
  • les lunettes et verres de contact (jusqu’à 200 $);
  • les déplacements d’au moins 40 km pour obtenir certains services médicaux non offerts à proximité;
  • la cotisation qu’un employeur verse à un régime collectif d’assurance santé.
    (Source)

Sachez toutefois que plusieurs frais médicaux ne sont pas remboursables, notamment l’abonnement à un centre d’entraînement, certains suppléments et produits de santé, les aliments naturels et les cotisations à la Régie de l’assurance maladie du Québec comme la cotisation au Fonds des services de santé. Consultez la liste complète des frais médicaux non admissibles sur le site de l’Agence du revenu du Canada.

N’oubliez pas que d’une année à l’autre, ces frais remboursables peuvent être modifiés, il est donc important de vous assurer de consulter la bonne information pour l’année concernée.

La réalité des travailleurs autonomes en matière d’assurance santé

N’ayant pas accès à une assurance collective avec leur employeur, les travailleurs autonomes doivent conjuguer avec une réalité différente des employés salariés. Pour les travailleurs autonomes, il est important de savoir que vous pouvez déduire de vos revenus de travail indépendant les primes de votre régime privé d’assurance santé plutôt que de les comptabiliser comme frais médicaux (TaxTips.ca, en anglais seulement), ce qui vous permet de réaliser des économies d’impôt plus importantes (ou du moins égales à vos dépenses) et de bénéficier de prestations non imposables si vous êtes employé d’une petite entreprise.

Obtenez une soumission d’assurance santé en ligne!

Les primes d’assurance santé de Croix Bleue sont des frais médicaux admissibles en vertu de la Loi de l’impôt sur le revenu du Canada.Obtenez une soumission dès maintenant pour en savoir plus sur les nombreuses options offertes par Croix Bleue.