Menu
Croix Bleue - Blue Cross1-888-822-5383
Connaissez vos droits quand vous voyagez avec votre animal aidant

Connaissez vos droits quand vous voyagez avec votre animal aidant

Voyager en avion avec votre animal aidant

Les personnes avec un handicap comptent souvent sur un chien-guide pour les aider à effectuer leurs activités quotidiennes. Ces animaux bénéficient d’un traitement particulier lors des voyages de leur maître. En vertu des Règlements relatifs à l’accessibilité du transport aérien, les compagnies aériennes doivent permettre aux animaux aidants d’accompagner leur propriétaire lors d’un vol, sans frais supplémentaires. Ces règlements stipulent trois exigences pour permettre à une personne avec un handicap d’emmener son animal aidant à bord :

  1. L’animal aidant doit être nécessaire pour assister la personne ayant un handicap.
  2. L’animal aidant doit avoir été formé par un organisme de formation professionnel, et cette formation doit être certifiée par écrit au moment de l’embarquement.
  3. L’animal doit avoir un harnais adéquat.

Il n’est pas nécessaire que l’animal assiste la personne lors de la durée du vol, mais il doit toutefois l’aider à effectuer ses activités sur une base quotidienne.

Ce dont vous avez besoin avant votre départ

Si votre chien-guide ou votre animal aidant dispose de la certification vétérinaire nécessaire avant l’embarquement, la compagnie aérienne ne peut refuser l’accès à bord de l’avion d’un animal dûment identifié. Il est donc important de vous assurer d’avoir les documents de certification et d’identification nécessaires avant votre départ. Le site du gouvernement du Canada peut vous aider à connaître vos droits et responsabilités si vous devez voyager avec un animal aidant ou avec tout équipement lié à un handicap comme un fauteuil roulant ou une bombonne d’oxygène, par exemple.

Durant le vol

Bien que vous soyez autorisé à emmener votre animal aidant avec vous à bord, sachez que certaines règles de sécurité doivent être respectées. L’animal aidant ne doit pas obstruer les allées, particulièrement si elles doivent être laissées libres en cas d’urgence. En novembre 2013, un passager non voyant a dû quitter un vol de la compagnie aérienne US Airways, car il refusait de déplacer son chien-guide de l’allée. Si vous connaissez vos droits et responsabilités, vous serez mieux préparé à vous conformer aux demandes raisonnables des agents de bord et votre expérience sera beaucoup plus agréable.

Avant de partir, n'oubliez pas de souscrire l'assurance voyage Croix Bleue, la marque de confiance des consommateurs canadiens!