Menu
Croix Bleue - Blue Cross1-888-822-5383
Comprendre et gérer la dépression saisonnière

Comprendre et gérer la dépression saisonnière

Avez-vous remarqué que le temps gris nous plonge dans une humeur maussade, alors que les jours ensoleillés nous donnent un regain d’énergie? La météo peut avoir un grand impact sur notre bien-être, et c’est pourquoi plusieurs personnes ont l’impression que leur moral fluctue au fil des saisons.

 

Si ces changements d’humeur n’affectent pas nécessairement notre vie au quotidien, certains d’entre nous y sont plus sensibles et développeront des symptômes dépressifs, particulièrement à l’automne lorsque les journées raccourcissent. On parle alors de dépression saisonnière, ou de « trouble affectif saisonnier ».

 

Qu’est-ce que la dépression saisonnière?

 

La dépression saisonnière est une forme de dépression qui est directement liée aux changements de saison et qui se manifeste au même moment de l’année. Pour la plupart des gens qui en sont atteints, les symptômes apparaissent au début de l’automne et perdurent jusqu’au printemps.

 

Reconnaître la dépression saisonnière est essentiel. Plusieurs personnes auront tendance à associer leurs symptômes à un simple coup de cafard. Or, si vous présentez les mêmes symptômes chaque année, il se pourrait que vous souffriez de dépression saisonnière. Bien que l’on ne puisse contrôler la température, il y a moyen d’atténuer vos symptômes et d’améliorer votre qualité de vie durant les mois plus sombres.

 

Qu’est-ce qui cause la dépression saisonnière?

 

Plusieurs facteurs peuvent déclencher la dépression saisonnière. Selon certains experts, la fluctuation de nos hormones ou de l’activité de certains neurotransmetteurs constitue l’une des principales causes.

 

En effet, les heures d’ensoleillement réduites à l’automne et à l’hiver provoquent une baisse d’activité de la sérotonine, un neurotransmetteur qui contribue à la régulation de l’humeur. Le changement de saison peut aussi avoir un impact sur le niveau de mélatonine, ce qui en retour affectera votre cycle de sommeil ou pourra provoquer de la fatigue dans le jour.

 

Bien que la dépression saisonnière puisse toucher tout le monde, elle apparaît davantage chez les femmes que chez les hommes, et elle se manifeste généralement au début de l’âge adulte. Parmi les autres facteurs de risque, on retrouve les antécédents familiaux de dépression saisonnière ou de dépression clinique et le fait de vivre dans un pays nordique où le manque de lumière est un problème. On estime que 2 à 3 % des Canadiens souffriront d'une dépression saisonnière dans leur vie, et que 10 à 15 % des gens en ressentiront des symptômes.

 

Symptômes de la dépression saisonnière

 

Les symptômes de la dépression saisonnière sont bien réels. Il est important de se rappeler qu’il s’agit d’une forme de dépression, et que ce trouble de santé mentale ne doit pas être pris à la légère. Les symptômes peuvent être d’ordre physique ou psychologique, et la sévérité de ceux-ci varie d’une personne à l’autre.

 

Selon EQ Care, les symptômes indicateurs d’une dépression saisonnière sont :

  • Un sentiment de détresse qui vous suit toute la journée, et ce, durant plusieurs jours au courant de la saison;
  • De la difficulté à travailler ou à effectuer des activités sociales avec vos amis et votre famille;
  • Des problèmes de sommeil;
  • Des crises de larmes;
  • De la fatigue extrême;
  • De l’irritabilité;
  • Des pensées suicidaires;
  • Une grande perte de motivation.

Comment puis-je prévenir et traiter la dépression saisonnière?

 

Plusieurs facteurs peuvent déclencher la dépression saisonnière, et de nombreux traitements sont disponibles pour en atténuer les symptômes.

 

Selon vos besoins et la sévérité de votre condition, un professionnel de la santé pourrait vous recommander un ou plusieurs traitements. L’Association canadienne de la santé mentale liste les traitements suivants comme les plus communs pour venir à bout de la dépression saisonnière :

    • Luminothérapie : s’exposer à la lumière d’une lampe de 2 500 à 10 000 lux aussi peu qu’une demi-heure par jour provoque une réaction chimique dans le cerveau qui permet de régulariser l’humeur et de réduire les symptômes associés à la dépression saisonnière. On estime que 60 à 80 % des personnes verront une différence dans leurs symptômes avec ce traitement.
    • Médication : la médication est un traitement efficace pour traiter une dépression et fonctionne de différentes façons. Seul un médecin sera en mesure de déterminer s’il s’agit d’une avenue intéressante pour vous, selon la gravité de vos symptômes.
    • Thérapie : une approche cognitive comportementale pourrait vous aider à développer des outils et des compétences pour modifier votre perception du monde autour. Cette approche implique souvent un coaching pour vous aider à vous défaire de vos schémas, de vos pensées ou de vos comportements qui pourraient aggraver vos symptômes dépressifs.
    • Prendre soin de soi : quelques changements à votre style de vie pourront avoir un impact important sur votre bien-être et vous aider à réduire vos symptômes. Vous pourriez par exemple faire plus d’activité physique, adopter une alimentation plus saine, maintenir de bonnes habitudes de sommeil, passer du temps avec nos proches et utiliser des stratégies pour gérer votre stress. Des séances de méditation, de yoga ou de massothérapie peuvent également contribuer à prévenir la dépression saisonnière.

Différents traitements peuvent être combinés pour maximiser vos chances de vous rétablir. Toutefois, il est important de d’abord consulter un professionnel de la santé. Ce dernier sera en mesure de bien déterminer vos besoins et de vous informer des effets secondaires dont vous devrez être conscient.

 

D’autres conseils pour favoriser votre mieux-être

 

Faire une promenade durant les heures d’ensoleillement est un moyen simple et efficace de faire le plein d’énergie et de vitamine D. Même si vous avez un horaire chargé, une séance de quelques minutes au soleil sera très bénéfique pour votre corps et votre esprit. À la maison, ouvrez les rideaux pour faire entrer le plus de lumière naturelle possible dans votre espace. Si vous travaillez ou étudiez de chez vous, déplacez votre table de travail près d’une fenêtre.

 

Si les circonstances le permettent, un voyage au soleil est aussi un très bon moyen de vous donner un regain d’énergie pour traverser les longs mois d’hiver!

 

Quand consulter un médecin?

 

Nous traversons tous des périodes difficiles, et il est parfaitement normal de ne pas se sentir au meilleur de sa forme de temps en temps. Toutefois, si vous ressentez des symptômes dépressifs depuis plusieurs jours ou si votre vie personnelle ou professionnelle s’en trouve perturbée, consulter un professionnel de la santé mentale vous sera probablement d’une très grande aide.

 

Allez chercher un soutien d’urgence si vous avez des pensées suicidaires, si vous avez adopté des comportements d’autodestruction ou si vous vous tournez vers l’alcool ou les drogues pour obtenir du réconfort.

 

***

 

Si vous croyez que vous ou que l’un de vos proches souffrez de dépression saisonnière, rappelez-vous que ce problème touche de nombreuses personnes, et qu’il existe des solutions pour aller mieux.

 

La majorité des produits d’assurance santé de Croix Bleue du Québec incluent sans frais le service de télémédecine EQ Care, qui vous permet d’obtenir un soutien médical à toute heure du jour et de la nuit. Grâce à ce service, vous pourrez parler à des professionnels de la santé mentale qui vous procureront le soutien nécessaire pour vous aider à vous rétablir.

 

 

Article mis à jour le 18 novembre 2020.

 

 

 

Obtenez nos meilleures offres et nos précieux conseils
Abonnez-vous pour ne rien manquer de nos offres personnalisées et
de nos conseils sur la santé, le mieux-être et les voyages.