Menu
L’obésité chez les jeunes au Canada

L’obésité chez les jeunes au Canada

Nous savons tous que l’activité et la bonne forme physique sont les éléments clés d’une bonne santé actuelle et future. Cependant, bien des Canadiens compromettent leur santé en raison d’un surplus de poids, et ce, même des enfants.

Selon une étude récente de Statistique Canada, 1 jeune Canadien sur 5 est considéré comme obèse ou en surpoids. Une enquête de 2013 sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) a révélé qu’un peu plus de 20 % des Canadiens de 12 à 17 ans sont obèses. L’obésité est un problème bien réel qui prend de plus en plus d’ampleur, et pas seulement au Canada, mais à travers l’Amérique du Nord. Nous devons absolument agir pour le bien-être de nos jeunes.

Les résultats de l’ESCC

L’ESCC a révélé que les jeunes et les adultes ont encore du chemin à faire en matière de choix de vie sains. Voici ce que l’enquête a révélé :

  • 20,7 % des jeunes sont considérés comme obèses ou en surpoids (contre 18,7 % en 2007).
  • 41,9 % des hommes sont considérés comme en surpoids.
  • 27,7 % des femmes sont considérées comme en surpoids.
  • 55,2 % des personnes de plus de 12 ans sont modérément actives lors de leurs temps libres.

Source : CBC News

Les causes et tendances de l’obésité chez les jeunes

L’obésité présente des risques graves pour la santé de nos jeunes. Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’obésité est un enjeu majeur de santé publique qui nécessite une action immédiate. Dans le rapport 2013 de l’Unicef sur le bien-être des enfants dans les pays riches, le Canada se situe au 3rang des pays affichant les taux d’obésité infantile les plus élevés, parmi les 29 pays à l’étude.

Source : Coalition québécoise sur la problématique du poids

Il est évident que les problèmes d’obésité infantile peuvent perdurer jusqu’à la vie adulte. Selon un rapport publié par le Conseil canadien des aliments et de la nutrition, jusqu’à un tiers des problèmes de poids et d’obésité à l’âge adulte proviennent de l’obésité infantile. Sans une action appropriée, l’obésité à l’âge adulte pourrait conduire à des risques plus élevés de maladie, ce qui pourrait créer une hausse dans les besoins en matière de soins de santé pour l’avenir. Comprendre les causes de l’obésité infantile est relativement complexe. De nombreux facteurs sociaux, comportementaux, culturels et environnementaux y jouent un rôle.

Voici quelques-uns des facteurs de risque les plus courants qui ont un impact sur la santé et le bien-être de nos jeunes :

  • Génétique
  • Poids élevé à la naissance
  • Mère fumeuse
  • Prise de poids rapide au cours de l’enfance
  • Consommation de boissons sucrées
  • Sommeil inadéquat
  • Manque d’exercice
  • Nourri avec du lait maternisé commercial
  • Consommation irrégulière du petit-déjeuner

Voyez à quel point le petit-déjeuner est important.

Certains de ces facteurs peuvent être contrôlés, alors que d’autres non. D’autres facteurs pourraient jouer un rôle dans l’obésité infantile, bien que dans une moindre mesure, comme la dépression, l’exposition à des publicités d’aliments riches en calories et un statut socio-économique démuni.

Huit façons de prévenir et de guérir l’obésité infantile

Il est important de se concentrer sur la prévention et le traitement pour aider nos enfants à avoir un bon départ dans la vie, afin de mener une vie saine et heureuse.

  1. L’éducation : Inciter les parents et les enfants à adopter un mode de vie sain est le point de départ pour réduire les risques d’obésité non seulement chez les enfants, mais également chez les adultes.
  2. Une saine alimentation : Saviez-vous que seulement la moitié des jeunes consomment le nombre de portions de fruits et de légumes recommandées chaque jour? Saviez-vous que les calories issues des boissons sucrées représentent une bonne part de l’alimentation chez les jeunes? Il faut que ça change! Il faut s’assurer que nos enfants aient une alimentation saine et équilibrée.
  3. Le sommeil : De bonnes nuits de sommeil sont très importantes pour les enfants. En tant que parents, nous devons nous assurer que nos enfants se reposent suffisamment, afin qu’ils aient l’énergie nécessaire pour être bien actifs durant le jour.
  4. L’environnement : Un environnement sain, calme et paisible joue une part importante dans le risque d’obésité chez les enfants. Tentez d’éliminer le stress à la maison et soyez un modèle positif, vous pourrez ainsi contribuer à minimiser les impacts.
  5. Les soins de santé : Il est important pour les parents d’adopter une attitude proactive afin de prévenir les problèmes mineurs, pouvant se transformer en problèmes majeurs avec le temps.
  6. L’activité physique : De nombreux enfants ne pratiquent pas assez d’activité physique. Il faut inciter nos enfants à s’impliquer dans des activités sportives afin de dépenser plus d’énergie et de rester actifs en tout temps.
  7. L’allaitement : Un enfant allaité est moins susceptible de souffrir d’obésité.
  8. Éliminer les comportements sédentaires : Plusieurs jeunes adoptent des comportements sédentaires au cours de la journée, que ce soit en utilisant l’ordinateur, en regardant la télévision ou en jouant sur leur appareil mobile. Ces comportements tendent à augmenter chez les groupes plus âgés. Il est important de réduire au minimum les comportements sédentaires chez les enfants en les amenant à l’extérieur et en les encourageant à être plus actifs.

Source : Public Health Ontario

Nous avons beaucoup de travail à faire… Les parents jouent un rôle de premier plan pour aider leurs enfants à adopter un mode de vie sain. N’oubliez pas qu’en tant que parents, vous donnez l’exemple à vos enfants. Mener une vie saine, active et équilibrée minimise le risque de problèmes de surpoids et d’obésité.

Commentaires

Avis de non-responsabilité
Les opinions exprimées dans ce blogue sont celles de ses auteurs et ne représentent pas celles de Croix Bleue du Québec. Le contenu fournit dans ce blogue est à titre indicatif seulement. Il s’agit d’informations générales qui ne peuvent s’appliquer à vous en tant qu’individu et qui ne peuvent substituer des soins ou conseils d’ordre professionnel. La présence de liens ne constitue pas ou n’implique pas un endossement des sites liés ou de ses sociétés affiliées, ou de tout autre contenu, information, produits, services, publicités ou messages présentés sur ou via ces sites.