Menu
Croix Bleue - Blue Cross1-888-822-5383
Les conséquences possibles de l’amélioration des relations entre les États-Unis et Cuba pour les voyageurs canadiens

Les conséquences possibles de l’amélioration des relations entre les États-Unis et Cuba pour les voyageurs canadiens

L’époque où Cuba figure parmi les destinations touristiques les plus prisées et abordables pour les Canadiens sera bientôt révolue. La nouvelle du rétablissement des liens diplomatiques entre les États-Unis et Cuba marque la fin des beaux jours pour les voyageurs canadiens.

Depuis des décennies, les Canadiens voyagent à Cuba pendant les mois hivernaux pour s’évader des temps froids. Ils sont près d’un million à s’y rendre chaque année. Selon Statistique Canada, les Canadiens ont apporté environ 748 millions de dollars au secteur touristique cubain en 2012. Cuba est devenue une destination prisée par les Canadiens pour ses voyages à prix abordable, ses magnifiques plages et ses nombreux choix d’hébergement, en plus de la courte durée du vol en avion pour s’y rendre.

Même si l’évolution des relations entre les États-Unis et Cuba aura assurément des répercussions sur le tourisme au Canada, de nombreux experts estiment que l’expérience de voyage à Cuba ne changera pas énormément jusqu’à ce que les restrictions de voyage soient officiellement levées. Toutefois, l’énorme affluence qu’engendrera la levée des restrictions pourrait avoir des conséquences. À l’heure actuelle, les autorisations de voyage à Cuba sont limitées et octroyées uniquement pour des visites familiales, des recherches professionnelles, des projets humanitaires ou d’autres buts précis.

« Lorsque l’accès deviendra universel et que les touristes américains pourront voyager à Cuba, une vague importante de touristes s’y rendra par curiosité, explique Arch Ritter, professeur d’économie à l’Université de Carleton, dans le Huffington Post. Cette vague entraînera probablement une hausse considérable des prix, qui pourraient alors dépasser le budget des touristes canadiens », ajoute-t-il.

Répercussions sur les touristes canadiens

Les Canadiens qui voyagent souvent à Cuba seront touchés des quatre façons suivantes.

  1. Augmentation des coûts de vacances : si les experts en voyage ne prévoient pas de hausse cette année, ils s’attendent à ce que les prix des voyages à Cuba connaissent un sommet au cours des prochaines années à la suite de la levée des restrictions. Une baisse des aubaines de voyage et du rapport qualité-prix lors des réservations de vol et d’hébergement est également attendue.
  2. Augmentation de la demande : il ne fait aucun doute que des millions d’Américains seront impatients de voyager à Cuba, où ils afflueront possiblement par milliers. L’augmentation de la demande aura probablement une incidence sur les coûts, et il deviendra plus difficile qu’avant d’effectuer des réservations de vacances, en particulier dans les centres de villégiature et les hôtels les plus prisés.
  3. Grande affluence : compte tenu de l’augmentation de la demande, les centres de villégiature et les attractions touristiques seront sans doute bondés.
  4. Appauvrissement de l’expérience culturelle : la dégradation de l’expérience culturelle cubaine authentique est la conséquente la plus importante que pourraient avoir les discussions entre les États-Unis et Cuba.

Il est très probable que l’affluence de touristes américains et l’augmentation de la demande transforment le pays. Au cours des années à venir, on peut s’attendre à la construction de nouveaux centres de villégiature pour répondre à la nouvelle demande et à ce que les entreprises américaines altèrent, voire « américanisent » les villes cubaines.