Menu
Croix Bleue - Blue Cross1-888-822-5383
Vous en avez assez d’attendre? L’embarquement à bord des avions pourrait bientôt devenir plus rapide!

Vous en avez assez d’attendre? L’embarquement à bord des avions pourrait bientôt devenir plus rapide!

Les vols en avion peuvent s’avérer contrariants, et le processus d’embarquement y contribue grandement. Nous avons tous vécu les désagréments de faire la file et d’attendre pour monter à bord de l’avion en se demandant « pourquoi est-ce si long? ».

En théorie, l’embarquement à bord d’un avion devrait se dérouler assez rapidement, mais il en va tout autrement dans la réalité. Il y a tant de variables à considérer qu’il n’est pas étonnant que des problèmes surviennent. Des voyageurs qui ne se présentent pas à la porte à temps aux problèmes de bagages, en passant par les imprévus, de nombreux facteurs peuvent retarder le processus d’embarquement.

Pour remédier à la situation, certains transporteurs aériens commencent à évaluer de nouvelles façons d’accélérer le processus d’embarquement et de faire décoller les avions plus rapidement. Delta Air Lines et Southwest Airlines apportent tous deux des ajustements à leurs processus pour tenter de rendre l’embarquement plus efficace.

Service de valet de Delta

En sachant que les agents de bord devraient être en mesure de remplir les compartiments à bagages plus rapidement que les passagers, Delta offre à ces derniers de déposer leurs bagages à main au-dessus de leur siège avant l’embarquement. Le service vise à libérer les allées et à permettre aux passagers de gagner plus rapidement leur siège en plus d’éviter que les compartiments ne soient remplis d’objets qui pourraient être déposés sous les sièges.

Le service pourrait toutefois engendrer des problèmes. En effet, les passagers qui ouvrent les compartiments à bagages pour récupérer des objets personnels dans leur bagage avant le décollage pourraient encombrer l’allée.

Service de placiers pour les familles de Southwest

Southwest a modifié sa politique d’embarquement après avoir reçu des plaintes de familles qui ne parvenaient pas à trouver des sièges côte à côte. Étant donné que Southwest n’offre pas de sièges réservés, les agents de bord perdent souvent du temps à demander aux passagers de changer de place pour permettre aux familles de s’asseoir ensemble.

Pourquoi les transporteurs aériens évaluent-ils ces processus d’embarquement?

La lenteur de l’embarquement compromet grandement l’efficacité. Au-delà des retards de vol, certains passagers peuvent manquer leur vol de correspondance et se montrer insatisfaits, sans compter l’augmentation des coûts d’exploitation.

Selon USA TODAY, l’immobilisation d’un avion à la porte d’embarquement coûte environ 30 $ par minute à un transporteur aérien. Étant donné qu’environ un vol sur quatre enregistre au moins 15 minutes de retard, les frais grimpent rapidement.

Sept conseils pour aider à accélérer le processus d’embarquement

Le transporteur aérien n’est pas le seul responsable d’un embarquement inefficace. Les passagers font parfois partie du problème. Voici quelques conseils pour accélérer le processus :

  1. Arrivez à l’aéroport à temps : arrivez assez tôt pour enregistrer vos bagages et vous rendre à la porte d’embarquement à temps pour éviter que l’avion soit retardé en attendant que vous montiez à bord.
  2. Préparez vos documents : gardez votre billet et vos pièces d’identité à portée de main avant de vous mettre en file pour monter à bord de l’avion. Préparez votre billet pour que l’agent de bord puisse le numériser.
  3. N’essayez pas de transporter incognito un bagage à main trop imposant : sur chaque vol, certains passagers se présentent à la porte d’embarquement avec des bagages dont les dimensions dépassent les limites permises. Ces passagers retardent le processus d’embarquement en contraignant les agents de bord à prendre le temps de vérifier la taille du bagage et à le faire charger dans l’avion en tant que bagage enregistré.
  4. Présentez-vous à temps à la porte d’embarquement : rendez-vous à la porte d’embarquement au moins 30 minutes avant l’heure de l’embarquement, car le transporteur aérien pourrait entamer le processus d’embarquement plus tôt. Vous savez à quel moment l’embarquement aura lieu, alors ne vous rendez surtout pas à l’autre bout de l’aéroport. Surveillez l’heure pendant que vous êtes à l’aéroport.
  5. Restez ensemble : réunissez les membres de votre famille et préparez les documents de chacun en vue du processus d’embarquement.
  6. Écoutez les annonces du transporteur aérien : vous ne savez jamais quand votre nom sera appelé. Soyez attentif à toutes les annonces et suivez les directives si elles vous concernent.
  7. Libérez rapidement l’allée : une fois que vous êtes à bord de l’avion et que vous avez déposé votre bagage à main dans le compartiment au-dessus de votre siège, assoyez-vous et libérez l’allée pour que les autres passagers puissent gagner leur siège.

En unissant leurs efforts, les transporteurs aériens et les passagers peuvent raccourcir les temps d’attente à la porte d’embarquement. Personne ne souhaite manquer un vol de correspondance, et les retards d’embarquement augmentent les risques que la situation se produise.