Menu
Comment donner un air de vacances à un retard de vol

Comment donner un air de vacances à un retard de vol

Vous êtes prêt au décollage, mais votre avion ne l’est pas. Voici quelques trucs pour faire d’un retard de vol une expérience moins désagréable.

 

Comment donner un air de vacances à un retard de vol

Vous êtes fin prêt à partir (ou à revenir), vous attendez sagement d’embarquer et voilà que les haut-parleurs annoncent la nouvelle : votre vol est retardé. Ne vous laissez pas assombrir par une telle nouvelle. Plusieurs aéroports internationaux sont de véritables centres commerciaux de luxe, mais certains offrent d’autres types de service bien plus intéressants. Voici quelques idées pour tirer le meilleur parti de cette parenthèse imprévue à l’aéroport.

    • EXPLORER Les aéroports diffèrent les uns des autres, certes, mais les meilleurs ont conçu des espaces particuliers des plus originaux qui valent le détour. À l’aéroport Schiphol d’Amsterdam, vous trouverez une extension du fameux musée Rijksmuseum et un casino. Plusieurs autres ont des installations surprenantes qui sont un bonheur à découvrir, dont l’aéroport international de Vancouver.
    • JOUEZ Déjà que les retards de vols sont frustrants, avec des enfants, c’est la galère. Plusieurs aéroports ont aménagé des aires de jeux où vos enfants peuvent grimper, courir et glisser à cœur joie. Certains ont même des arcades de jeux, comme l’aéroport international de Calgary.
    • SORTEZ  Si votre vol est retardé de plusieurs heures, vérifiez s’il n’y a pas d’excursions hors de l’aéroport. Certains offrent des tours de ville, d’autres ont des navettes vers des attractions locales. En Islande, l’aéroport Keflavik propose des excursions au Blue Lagoon, un lac d’eau chaude et salée, à 15 minutes de l’aéroport.
    • FESTOYEZ  Oubliez le fast-food. Plusieurs aéroports ont compris que les voyageurs aspirent à mieux et de nombreux chefs y ont des antennes de leurs fameux restaurants. Transformez le retard en tour du gourmet et goûtez aux délices culinaires locaux.
    • RELAXEZ  Un retard de vol est stressant; pour y remédier, profitez des moyens de relaxer : massages sur chaise, soins de beauté, installations sportives, spa ou cinéma. À l’aéroport Changi de Singapour, il y a même un jardin de papillons.

Enfin, si l’aéroport où vous êtes n’offre aucun de ces services, vous pouvez toujours déambuler dans l’aéroport, ou jouer à Dans ma valise ou Devine à qui je pense.

 

Si vous croyez qu’un retard de vol vous causera trop de stress, les grands voyageurs ont un truc pour minimiser le risque : prenez le premier vol du matin qui est moins susceptible d’avoir un long retard. Ceux-ci surviennent avec l’accumulation des vols, car un retard en entraîne un autre.

 

Vérifiez toujours la mise à jour des horaires de votre compagnie aérienne avant de partir pour l’aéroport. Si un retard est déjà prévu, vous pourrez passer plus de temps à votre chambre d’hôtel ou à la maison avant de vous rendre.

 

Mais la meilleur façon de faire face à la situation, c’est d’opter pour l’assurance voyage Croix BleueMD qui vous offre automatiquement le nouveau Service SérénitéMC. Cet avantage exclusif vous donne accès à un salon d’aéroport dès que votre vol à 3 heures de retard. Si le retard est de 6 heures ou plus, vous aurez accès à une chambre d’hôtel même si le retard survient durant la journée. Vous pourrez relaxer, faire une sieste et prendre une douche avant de partir.

 

Le Service Sérénité est offert exclusivement et sans frais additionnels avec une assurance voyage individuelle Croix Bleue du Québec.

 

Sources:

https://www.travelchannel.com/interests/airports/articles/best-airports-for-a-layover

https://www.travelandleisure.com/travel-tips/kill-time-during-layover-at-airport

https://www.lonelyplanet.com/travel-tips-and-articles/10-ways-to-kill-time-at-the-airport/40625c8c-8a11-5710-a052-1479d2777bbe

https://www.inverse.com/article/38485-best-weirdest-airports-layovers-travel-hacks

 

Commentaires

Avis de non-responsabilité
Les opinions exprimées dans ce blogue sont celles de ses auteurs et ne représentent pas celles de Croix Bleue du Québec. Le contenu fournit dans ce blogue est à titre indicatif seulement. Il s’agit d’informations générales qui ne peuvent s’appliquer à vous en tant qu’individu et qui ne peuvent substituer des soins ou conseils d’ordre professionnel. La présence de liens ne constitue pas ou n’implique pas un endossement des sites liés ou de ses sociétés affiliées, ou de tout autre contenu, information, produits, services, publicités ou messages présentés sur ou via ces sites.